• Hier soir on s'est fait avoir...

    Pour une fois, hier nous avons décidé de nous offrir un bon repas, sans penser à l'argent dépensé. En amoureux...

    Un bon vin nous est servi et nous commandons :

    • en entrée : tartare de thon (9.-)
    • pour lui : tranche de thon grillée accompagnée de riz et d'artichauts (17.-)
    • pour moi : dorade grillée accompagnée de patates au four et légumes (16.-).

    Le tartare était très bon et étonnamment frais. Une personne sensée ne commanderait pas de poisson frais un dimanche, encore moins un lundi étant donné qu'il est livré les mardis et vendredis.

    Arrive la dorade : MINUSCULE ! Plus petite que celles qu'on vend à la Famiglia pour 13 euros.. et mes légumes se sont par la meme occasion transformés en cote de bette. BERK ! Pour une fois que je commande du poisson... Génial. Bon, points positifs : la dorade était très bien préparée et une magnifique salade melée l'accompagnait.

    La tranche de thon : belle présentation, bonne odeur. Le plat est chaud, l'accompagnement s'est lui aussi transformé en patates et cote de bette-salade melée. Où sont passés le riz et les artichauts ? Oh surprise : le thon est froid. On le renvoie en cuisine en s'excusant et signale au passage la transformation de l'accompagnement.

    Le thon nous revient : saisi à point. La farce !! Cet enfoiré de cuisinier n'a meme pas pris la peine de prendre une nouvelle tranche, il l'a simplement saisie à point et reposée dans l'assiette. L'accompagnement n'a subit aucun changement. C'est peut-etre le point positif car le temps que le thon nous revienne, on avait largement fini de manger ma "finger" dorade.

    On commence à se sentir légèrement lésés, mais en tant que jeunes gens bien élevés travaillant dans la gastronomie, on se tait. On attaque ces merveilleuses salades. Dressing excellent (ca change du vinaigre balsamique-huile d'olive-sel). Première fourchettée : un délice. Deuxième : je distingue un drole de truc sur ma feuille de salade, la met en bouche et du temps que mon cerveau me communique ce que j'avais vu il s'était déjà coincé entre mes dents. C'était UN POIL. IL Y AVAIT UN POIL DANS MA SALADE ! Je le retire de mes dents, le pose sur une serviette, l'observe non sans dégout et me rassure parce qu'il n'était pas assez dru pour venir du cul, on dira que c'était un poil de torse.

    Je signale alors ma découverte à notre gentil serveur qui m'assure ne pas connaitre la provenance de cet intrus... Heureusement sinon il serait entré dans ma liste des suspects... J'ai résisté à l'envie grandissante de faire un scandale et nous avons commandé un tiramisù pour nous consoler.

    Mmmhh comme il a l'air bon. Mais il était soupoudré de NESQUIK.. La bonne surprise !!! Ouhaaaaaa !!! Jusqu'où va donc aller cette farce ??? On demande poliment le compte et on paie. Nous n'avons pas eu de rabais, pas eu de café ou schnaps offerts par le maison.. Aucune excuse ni rien du tout. Puis chemin faisant, nous recalculons mentalement la somme et constatons qu'en plus on nous a arnaqué de 2 euros.

    C'est donc AVEC PLAISIR que je vous DECONSEILLE VIVEMENT d'aller manger "AL DUE DI COPPE" - Schlesiche Strasse - Kreuzberg, Berlin.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :